Gazette des Sports Paris20

Des buts et du spectacle

CHAMPIONNAT D’ITALIE- 32ème JOURNEE -15-04-2017

La 32ème journée du championnat d'Italie a été agrémentée d'un derby riche en rebondissements entre l’Inter et le Milan AC, à l'image du score. Immersion en terre milanaise. Le score final de 2-2a été obtenu après un match très disputé , sans temps mort avec deux formations évoluant en 4-2-3-1

Le jeu intimidant de l’Inter

La première mi-temps a vu des échanges offensifs récurrents entre l'Inter et le Milan. La première équipe, jouant souvent sur les couloirs ,sous l'impulsion d'un excellent Antonio Candreva.La deuxième équipe, alternant jeu sur les ailes ,verticalisations et jeu en triangle(par Suso et Deulofeu),avec un léger avantage à l'influence intériste contraignant le capitaine milanais De Sciglio à des dégagements. Puis logiquement concrétisée par un but de Candreva, servi par Gagliardini (magnifique ouverture depuis le milieu du terrain, rappelant un peu les ouvertures de Di Gennaro, meneur du Hellas Verona version 1985 et champion d'Italie à l'époque). Juste avant la mi-temps, les assauts répétés de l'Inter, avec Kondogbia en sentinelle et Joao Mario au pressing, ont permis de doubler le score grâce à un intelligent relai entre Perisic et Icardi(à la finition).Malgré quelques bonnes volontés des adversaires(notamment par Sosa et Bacca). Mi-temps : 2-0 pour l’Inter.

La prise de décision du Milan AC

La deuxième mi-temps repart sur le même rythme que la première. Les nerazzurri perdant toutefois un peu d'Impact, à l'image du japonais Nagatomo combattif mais imprécis. Et ce diable de Montella,le coach du Milan A.C ,a su en profiter en motivant ses troupes. Donnarumma veillant ardemment sur sa cage, et la rentrée du jeune talent Locatelli, revenu de blessure mais déjà influent. Les rouge et noir, bien que souvent obligés d'évoluer dos au but, ont su faire monter une pression inéluctable. Pour preuve la réduction du score de Romagnoli coupant merveilleusement une trajectoire de Suso à la 83ème.Puis Zapata, égalisant suite à un corner dans les dernières secondes (90ème). Avec l'ambiance que l'on peut imaginer. 2-2 Tel est le résultat de cette rencontre au sommet.

Un match référence

Ce derby d'un très haut niveau, bien dirigé par l'arbitre Monsieur Orsato, s’est donc inscrit dans la lignée des matchs de référence. Un match qui avait presque des allures de Ligue de Champions. Ou de lutte d'influence. Le Milan A.C est sixième, l’Inter est septième. Duel serré symbolisé par cette très belle rencontre et matérialisé par le classement.

Article de Jean Guillaume Lozato

La Gazette des Sports de Paris 20

21-04-2017