Gazette des Sports Paris20

Mairie du 20ème

L’Adjoint aux Sports de la Maire du 20ème reprécise le principe de la résidentialisation des équipements sportifs

MAIRIE 20ème- ENTRETIEN AVEC EPENCY EPARA EPARA – 06-06 –2017

La réforme, initiée par Jean François Martins et  les mairies d’arrondissements et, dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, a conduit à mettre en place un plan de simplification dans la gestion de sites de pratique de sports. Dans notre arrondissement, M. Epency Epara Epara, Adjoint à la Maire du 20ème, a mené les concertations avec tous les clubs de l’arrondissement durant une année. Aujourd’hui, la réforme est en place à la très grande satisfaction de tous, à une exception près

Les avantages de cette réforme

Ils sont au nombre de trois :

  • Faire évoluer la durée d’attribution des créneaux d’un an ( habituel) à deux ans pour alléger les démarches , faciliter les prévisions d’actions et sécuriser les associations sportives dans leurs activités.
  • Poursuivre également  l’élargissement des créneaux mis à disposition en soirée pour donner davantage d’autonomie
  • Favoriser la résidentialisation des associations afin de leur permettre de prendre une part active dans la gestion des équipements sportifs et faciliter leur projet de développement sportif 

Une concertation débutée dans le 20ème dès Avril 2016

Cette politique de la Ville de Paris a été immédiatement déployée dans tous les arrondissements de Paris et bien entendu le 20ème. M. Epency Epara Epara a reçu, durant plusieurs semaines et mois, les associations du 20 ème  les plus concernées pour régler tous les problèmes d’occupation des salles. Ces multiples concertations ont abouti à officialiser les clubs résidents dans les salles du 20ème.

Une réforme bien vécue dans l’ensemble du 20ème

Cette concertation a conduit à une adhésion quasi globale des clubs à l’exception d’un  club qui a exprimé son mécontentement et qui continue encore dans cette voie. «  J’ai eu une grosse difficulté entre le PSC et le CSM20 badminton pour l’affectation du gymnase Vignoles .J’ai dû trancher en faveur du PSC car il avait une équipe qui évoluait en Nationale 3. J’ai proposé au CSM20 le gymnase Paul Meurice mais ce lieu ne leur convient  toujours pas malgré les efforts déployés par le Cabinet de Jean François Martins , de  la Mairie du 20ème et la DJS, pour améliorer encore  leurs conditions de pratique  A part ce cas bien précis, les affectations ont été très bien accueillies » nous a confié l’Adjoint aux Sports.

Cette simplification est une réforme de bons sens. Elle va permettre aux clubs de mieux utiliser les installations, d’avoir leurs matériels sous la main, de permettre aux licenciés de venir dans un seul ou deux lieux maximum, de permettre aux parents de retrouver facilement leurs progénitures. Bref que des avantages. Les réformes sont souvent perturbantes au démarrage. Une fois intégrées, elles sont sources de satisfaction. Ce sera le cas pour cette politique de résidentialisation voulue par la Ville de Paris.

Article de Jean Michel Orlowski

La Gazette des Sports de Paris 20.fr

16-06-2017

.