Gazette des Sports Paris20

Florian Truchot : Il atteint le très haut niveau

NATATION- 05-06-2017

Il n’habite pas le 20ème mais un lien existe avec notre arrondissement puisqu’il est le gendre de Patrick Porron, notre très sympathique kiosquier de la Place Gambetta. Cette année Florian Truchot a littéralement explosé lors des championnats de France à Schiltigheim et aux Championnats Universitaires à Dijon. Dans la capitale bourguignone, il a conquis trois titres de Champion de France universitaire. A Shiltigheim, lors des Championnats de France N1,  il a décroché une très belle médaille de bronze en 50 m nage libre. Florian est entré dans la cour des grands .

Un jeune nageur formé à Rosny

Florian, né en 1996,  a débuté la natation à l’âge de 11 ans au Stade Olympique de Rosny, un club de Seine Saint Denis, connu pour sa formation et pour ses résultats en compétitions régionales. En 2011, il part pour Orléans puisque son père y est muté. A Rosny, il va faire la connaissance de Clara,  la fille de Patrick . Il ne va plus la quitter.

Etudiant et Sportif de haut niveau.

Il s’inscrit dès son arrivée à l’ASPTT Orléans ou  il va poursuivre ses efforts en Papillon (distance 50 m)  et Crowl (distance 100 m) sous le coaching  de JC Hamel durant trois ans (2012-2014) puis de Vincent Hurel (2015 à ce jour). Tout en continuant à étudier la géologie, Florian se livre à des séances d’entrainements intensives. Il nage tous les jours quatre heures (2 le matin et 2 le soir). Il a droit à un jour de repos le dimanche. Mais ce n’est pas tout. Pour faire des performances dans cette discipline  il faut  acquérir des muscles et travailler son explosivité : il suit donc  trois séances de musculation d’une heure et demie par semaine. Le haut niveau ne s’acquiert pas facilement. C’est beaucoup de travail, d’efforts, parfois de privations mais au bout il y a : la performance

Pas loin des tous meilleurs

Florian, contrairement aux meilleurs nageurs français de son âge n’évolue pas dans un pôle espoir ou l’entrainement est intensif. Il mène une vie «  normale ». Mais ce garçon a du talent et il vient encore de le prouver à Dijon lors des Championnats de France Universitaires qui se sont déroulés du 11 au 13 Mai puis aux Championnats de France en grand bassin qui ont eu lieu à Schiltigheim (67) du 23 au 28 Mai 2017 .

Ses Performances

A Dijon( 21)

Il a été engagé dans 3 épreuves : 50 Papillon , 50 m et 100 m Nage Libre. En terminant 1er il a été sacré Champion de France Universiataire

50 m Papillon

En série il réalise 24S 52 .En finale, il termine 1er   sur un temps de : 23S71

50 m Nage Libre

En série il réalise 22S42 .En finale , il terlmine 1er  sur un temps de : 22 S 11

100 m Nage Libre

En série il réalise 48S96 .En finale il termine 1er avec un temps de  :48S62

A Schiltigheim (67)

Il dispute le 50 m Papillon , le 50 m et  le 100 m Nage Libre

50 m Papillon

En série du Papillon  il réalise 24S38 .En finale il termine 7ème sur un temps de : 24S37 (derrière Metella, Stravius et Pujilet)

50 M Nage Libre

En  série il réalise : 22S70. En finale il termine 3ème ( médaiille de bronze ) avec un temps de: 22S72

100 m Nage Libre

Il termine 2ème de la finale B avec un temps de: 50S66

Le vainqueur de la finale A :Metella réalisera le temps de : 48S23.

Prochaines compétitions

Ce sera l’Open de Chartres le 1& 2 Juillet 2017 ; Florian y participera et la Gazette relatera ses résultats

Article de Jean Michel Orlowski

La Gazette des Sports de Paris 20.fr

05-06-2017